Du lundi au vendredi
09h30-12h & 14h30-17h
Gérer mon entreprise Augmentation de capital social

Augmentation de capital social

Augmenter le capital social de son entreprise

Au cours de la vie d’une entreprise, les associés peuvent décider d’augmenter le capital social de la société. Cela signifie effectuer de nouveaux apports au profit de la société. Vous souhaitez réaliser une augmentation de capital au sein de la collectivité des associés existants. Votre dossier est finalisé en ligne en quelques minutes. Avec Clic Formalités, obtenez votre annonce légale en moins d’1 heure.


LES DOCUMENTS CONSTITUTIFS DE VOTRE DOSSIER

Liste des documents administratifs et juridiques après votre paiement

  • Attestation de parution de l’annonce légale
  • Procès-verbal d'augmentation de capital         
  • CERFA M2
  • Lettre au Greffe du Tribunal de Commerce
  • Registre du bénéficiaire effectif + annexe
  • Guide d'Augmentation de capital de Clic Formalités
  • Page de garde des statuts
Paiement sécurisé
149 € HT
Annonce légale incluse

J’augmente le capital de ma société

Je démarre

[Bon plan] Vous avez une autre formalité juridique à réaliser pour votre société ? Cumulez les formalités, gagnez du temps dans la constitution du dossier et bénéficiez d'un tarif préférentiel.

En 3 étapes et 5 minutes seulement

+ de 5 000 augmentations de capital

Pas de frais supplémentaires ou cachés

Assistance illimitée jusqu’à acceptation aux Greffes

LES GRANDES ÉTAPES

Découvrez les démarches pour réussir votre augmentation de capital

Comment augmenter le capital de votre société ?

  • Remplissez le formulaire en moins de 10 minutes
  • Vérification approfondie de votre annonce légale en moins d’1 heure
  • Vous devrez déposer le dossier au greffe ou l’envoyer par la poste
  • Le greffe vous envoie votre K-Bis après acceptation de votre dossier

Gagnez du temps ! En cumulant les formalités, vous n’avez qu’à répondre aux questions spécifiques de la formalité additionnelle.

Pourquoi opérer une augmentation de capital ?

Parce qu’elle :

  • assure une augmentation des garanties pour les créanciers ;

  • permet de rembourser une partie de vos emprunts si la société est trop endettée ;

  • accroît la solvabilité de votre entreprise et rassure les banques si la société décide de contracter un prêt.

« Un service efficace et une équipe réactive »

Romain, gérant de SARL

« L’augmentation de capital a permis de développer les activités de notre société. Les démarches avec Clic Formalités ont été simples, tous les éléments dont nous avions besoin pour constituer notre dossier étaient parfaits, l’annonce légale obtenue très rapidement. Parfait pour moi ! »

Définition : tout savoir sur L’AUGMENTATION DE CAPITAL SOCIAL

Nos experts formalistes, juristes et avocats répondent à vos questions

Tout replier
Tout déplier

Le capital d'une société représente le montant de l’ensemble des apports des associés pour une SARL ou une SCI ou des actionnaires pour une SAS.

Suivant la forme de société choisie, le montant du capital initial est très variable. Il peut être librement fixé par les associés. Le montant du capital initial peut  parfois s'avérer inadapté. Dans ce cas, il peut faire l’objet d’une augmentation. Cette augmentation permet ainsi de mieux coller à la réalité de la situation de la société et de répondre à l’évolution de son activité. Elle permet d’augmenter les capitaux propres de l’entreprise. Cela a un effet rassurant auprès des créanciers notamment dans le cadre de nouveaux investissements au sein de l’entreprise. La capacité d’emprunt de la société est ainsi améliorée.

Cette décision relève de la compétence de l’assemblée générale extraordinaire (AGE). La décision d’augmenter le capital implique une modification des statuts. Les associés doivent se réunir en AGE afin de statuer par vote sur l’augmentation de capital pour le bien financier de l’entreprise.

1. Complétez notre questionnaire en ligne en quelques minutes répondant à votre situation.

2. Recevez votre dossier complet établi par nos formalistes et juristes dans votre espace client, vous y trouverez :

  • L'annonce légale : cette publication dans un Journal d’annonces légales (JAL) est obligatoire pour rendre public les actes juridiques réalisés tout au long de la vie juridique de la société ;
  • Le PV ou procès-verbal d’augmentation de capital ;
  • Le CERFA M2 + la notice ;
  • La lettre au Greffe du Tribunal de Commerce ;
  • Le guide "Augmentation de capital social" : il vous présentera les différentes étapes à suivre pour finaliser votre envoi.

3. Après l’envoi du dossier par vos soins au Greffe du Tribunal de commerce, le capital social de votre société est officiellement augmenté.

Les frais peuvent varier considérablement en fonction de certains critères :

  • Il existe des frais obligatoires : les frais d’annonce légale et les frais du Greffe. Les frais d’annonce légale sont fixés par arrêtés ministériels. Leur prix varie suivant les départements. A côté de ces frais doivent être ajoutés les frais de greffe. Ils sont fixés par décret. Vous ne pouvez pas y déroger.
  • En plus de ces frais incompressibles peuvent s’ajouter des frais de rédaction des actes de votre augmentation de capital.
  • Le coût de la création des documents juridiques et de la réalisation de ces formalités varie suivant le prestataire, et peuvent s’avérer particulièrement élevé si vous faites appel à un expert-comptable ou à un avocat. Il vous faudra rajouter en moyenne 400 € HT de plus pour la constitution du dossier et son suivi.
  • Certaines plateformes en ligne proposent des options payantes en cours de commande et ainsi le prix à payer peut être supérieur au tarif annoncé initialement.
  • Suivant le prestataire, les frais de greffe et d’annonce légale peuvent être inclus ou à l’inverse peuvent se rajouter à la constitution de la formalité.

 

Qu’en est-il chez Clic Formalités ?
Nous vous assurons  :

  • la relecture et vérification de l’annonce légale avant sa publication en seulement 1h00 ;
  • le téléchargement de votre procès verbal sous format PDF ou format WORD inclus dans le tarif sans frais supplémentaire ;
  • un accompagnement jusqu’à l’envoi et l’acceptation de votre dossier au greffe ;
  • une assistance illimitée par mail et téléphone ainsi que la publication de votre annonce légale pour un forfait global de seulement 149 € HT incluant l’annonce légale !

Il reste donc à votre charge le dépôt ou l’envoi du dossier et les frais obligatoires du Greffe.

La loi donne la possibilité d’échelonner la libération des apports en numéraire, sous certaines conditions. L’échelonnement n’est possible qu’à la condition qu’au moins ¼ des apports en numéraire soit libéré le jour de l’opération. Le surplus doit être versé dans un délai maximum de 5 ans à compter du jour de cette augmentation de capital (code de commerce, art. L.223-32). L'augmentation de capital en numéraire suppose que le capital initial soit intégralement libéré au jour de l'opération, sous peine de nullité.

L’augmentation de capital peut se faire selon 2 procédés principaux :

  • l’émission de titres nouveaux ;
  • l’élévation de la valeur nominale des titres existants.

 

L’émission de titres nouveaux peut s’effectuer soit par :

  • libération de nouveaux titres en numéraire (sommes d’argent) ;
  • compensation de créances. Cette compensation sera faite avec les créances que l’associé détient envers la société.
  • incorporation de réserves ou de bénéfices au capital. Ces réserves sont en fait des fonds d’ores et déjà présents dans la société. Cette opération a pour effet l’augmentation du nombre ou de la valeur nominale des titres, sans modifier pour autant la valeur intrinsèque de la société.
  • apport en nature. Un bien est apporté à l’actif de la SAS (immeuble, fonds de commerce). Son évaluation conditionne la valeur des parts qui seront rétribuées. Elle est obligatoire et réalisée par un commissaire aux apports. Il n’est pas nécessaire que le capital initial soit entièrement libéré.
  • conversion d’obligations. Les obligations convertibles donnent le droit d’échanger l’obligation contre un certain nombre d’actions de la société (ratio de conversion) à des termes prédéfinis et à une date prédéfinie. Cela suppose qu’au préalable, la SAS ait émis un emprunt obligataire.
CESSION DE PARTS SOCIALES
Voir le détail
PERTE DE LA MOITIÉ DU CAPITAL
Voir le détail
TRANSFERT DE SIÈGE SOCIAL DANS LE RESSORT
Voir le détail
TRANSFERT DE SIÈGE SOCIAL HORS RESSORT
Voir le détail
NOMINATION DE DIRIGEANT
Voir le détail
CHANGEMENT DE DIRIGEANT
Voir le détail
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Voir le détail
CHANGEMENT D'OBJET SOCIAL
Voir le détail
TRANSFORMATION DE SARL EN SAS
Voir le détail
PROROGATION DE DURÉE
Voir le détail

Abonnez-vous à notre newsletter

En vous inscrivant à la newsletter mensuelle, vous acceptez de recevoir des informations, des actualités et des offres préférentielles de la part de Clic Formalités.

Contactez-nous
Blog
Notre page Facebook